Translate

mercredi 29 mars 2017

Mali : Alain Giresse au Zamalek pour 30 millions FCFA par mois !

Alain Giresse, sélectionneur du Mali
Son avenir au Mali étant incertain, Alain Giresse cherche déjà preneur, alors même qu’il est encore sous contrat avec la FEMAFOOT jusqu’en novembre 2017. À la recherche d’un successeur à Mohamed Helmy, le Zamalek d’Égypte a confirmé des discussions avec le technicien français.
«Alain Giresse a donné son accord pour diriger le Zamalek. Il veut un salaire de 50 000 dollars mensuels (30 120 155 FCFA) pour lui et son assistant. On lui a proposé 40 000 dollars (24 096 124 FCFA) en lui envoyant un mail avec notre dernière offre. S’il accepte, on se rencontrera aux Emirats Arabes Unis», a révélé le président du géant cairote, Mortada Mansour, à la radio égyptienne.
Finaliste malheureux de la Ligue des champions 2016 face au Mamelodi Sundowns (3-0 à l’aller à Pretoria, 0-1 au retour à Alexandrie), le Zamalek du Caire est qualifié pour la phase de poules de l’édition 2017, espérant faire mieux cette année avec l’arrivée d’Alain Giresse. Si aucun accord n’est conclu avec l’ancien sélectionneur du Sénégal, le Portugais Augusto Inácio prendra en charge les Chevaliers Blancs.
En proie à une vive critique au Mali après l’élimination au 1er tour de la CAN 2017, le sélectionneur Alain Giresse ne sera pas retenu par sa Fédération malienne de football (FEMAFOOT), qui a été d’ailleurs dissoute par le ministre des Sports Housseini Amion Guindo, provoquant la suspension du Mali de toutes les compétitions internationales par la FIFA.

Bréhima DIAKITÉ
Enregistrer un commentaire