Translate

dimanche 5 mars 2017

Contribution : Pour la paix des braves !!!

Housseynou Amion Guindo avec le capitaine des U17
Le ministre Housseynou Amion Guindo doit avoir le courage de démissionner de la tête du département du sport malien, après tous ces échecs et pour n’avoir pas pu trouver une solution à cette crise qui perdure dans le milieu du football malien depuis 3 ans. Sinon, c’est son Excellence Ibrahim Boubacar Keita «IBK» qui doit prendre ses responsabilités, pour le limoger, afin qu’on trouve une démission à ce problème qui gangrène le football malien depuis des années.
On peut ne pas transformer le sport à une arène politique et faire des résultats, ce n’est pas possible. La vérité blesse, mais  c’est la vérité. Le football malien a été politisé depuis l’arrivé d’Housseynou Amion Guindo, à la tête de ce département. Les dirigeants du football malien se regardent aujourd’hui en chien de faïence. Pendant que d’autres pleurent des débâcles de nos sélections à la CAN Senior et Junior 2017, d’autres célèbrent cela avec faste en immolant même des bœufs. C’est pathétique et à la limite diabolique. Ni mogo mi bana a yéré la, hi be ke yeko fila yé. À bon entendeur, salut !

Oumou Dily DIARRA, supportrice des Aigles
Enregistrer un commentaire