Translate

mercredi 9 septembre 2015

Syli national : Ibra Traoré, Razzagui et Sankoh, les récidivistes

Ibrahima Traoré
Avec une équipe démobilisée et des joueurs de moins en moins motivés, il est difficile de faire des résultats. Luis Fernandez a certainement débarqué dans un moment crucial du football guinéen dont certains internationaux n’ont pas le sens du devoir et de patriotisme.
Après deux regroupements, le sélectionneur national Luis Fernandez, a encore du mal à mettre la main sur certains cadres de cette sélection guinéenne, à l’image d’Ibrahima Traoré, Abdoul Razzagui Camara et Baissama Sankoh. Pourtant, les trois joueurs étaient convoqués pour la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2017 face au Swaziland (1-2). 
Blessure diplomatique d’Ibra ?
Abdoul Razzagui Camara
Mais, ni Ibrahima Traoré, ni Abdoul Razzagui Camara, encore moins Baissama Sankoh, n’ont répondu à l’appel du peuple. On se rappelle qu’à quelques jours du voyage sur Casablanca, les deux «inséparables» Ibrahima Traoré et Abdoul Razzagui Camara avaient pourtant effectué un périple sur Paris, pour prendre langue avec Luis Fernandez. Au cours de cet entretien, les deux joueurs avaient confirmé leur volonté de revenir en sélection.
Convoqué contre Zimbabwe pour le compte de la 2ème journée, Ibrahima Traoré (26 ans), avait annoncé à RFI, qu’il ne serait pas de ce voyage. Sachant qu’une sanction de la FEGUIFOOT pouvait bien tomber, le joueur du Borussia Mönchengladbach, a simulé à quelques jours du regroupement à Johannesburg, une blessure «diplomatique». Ibrahima Traoré serait-il vraiment blessé ? Aucun membre du staff du Syli n’a encore de réponse à cette question. Apparemment, le joueur est toujours sur sa position d’après CAN en Guinée équatoriale, celle de mettre la sélection entre parenthèse.
Baissama Sankoh
Abdoul Camara pas un bouche-trou ?
En ce qui concerne Abdoul Razzagui Camara (25 ans), ce dernier ne figurait pas sur la première liste de Luis Fernandez, pour la rencontre de la 2ème journée des éliminatoires face au Zimbabwe (1-1). Mais, le joueur du SCO Angers, avait été convoqué par la suite, après le forfait enregistré de Naby Keita «Deco». Toutefois, il a tout simplement décliné cette convocation de Luis. Le joueur avait ce même problème avec Michel Dussuyer, à qui, il avait fait comprendre qu’il n’était pas un bouche-trou au sein du Syli. Donc, le technicien français Luis Fernandez, aura donc à faire, à une tête de turc.
Pour le cas Baïssama Sankoh (23 ans), c’est quasi inexplicable. Le joueur n’avait jamais connu de problème auparavant au sein du Syli national. Mais, depuis la CAN 2015 en Guinée équatoriale, il semble avoir complètement tourné le dos à cette sélection. Prêté au Stade Brestois jusqu’à la fin de la saison par l’En Avant Guingamp, Baïssama Sankoh, est le seul, qui peut dire le pourquoi de ce silence.

Bréhima DIAKITÉ
Enregistrer un commentaire