Translate

mardi 8 septembre 2015

Congo : Fodé Doré, le «saigneur» des Djurtus

Fodé Doré (Congo)
Les Djurtus (Lycaons) de la Guinée Bissau n’oublieront pas de sitôt le calvaire subi face aux Diables Rouges du Congo (2-4), dans un Estadio Nacional 24 setiembre bien rempli, samedi, lors de la 2ème journée des éliminatoires dans le groupe E. Fodé Doré a été l’homme providentiel des Congolais, en inscrivant un quadruplé.
D’origine guinéenne de Conakry, né à Brazzaville, Férébory Doré alias «Fodé» (26 ans) a semé la terreur dans la défense des Djurtus. Si la victoire est collective, son quadruplé (une première dans l’histoire de la sélection congolaise) a assommé les Lycaons : deux buts du pied droit, autant du gauche, de près, à l’entrée de la surface, l’Angevin a régné en maître dans la surface bissau-guinéenne.
Du haut de son 1m94 pour 81 kg, l’avant-centre du SCO Angers n’avait inscrit jusque-là que 4 petits buts depuis 2012 sous les couleurs des Diables Rouges du Congo. Mais, en une soirée, il a doublé son compteur pour le porter à 8 réalisations en 21 sélections. Cerise sur le gâteau, il s’empare de la tête du classement des meilleurs buteurs de ces éliminatoires de la CAN 2017, à égalité avec l’Égyptien Basem Morsi, auteur d’un triplé face au Tchad (5-1).

Bréhima DIAKITÉ
Enregistrer un commentaire