Translate

jeudi 6 août 2015

Affaire Souleymane Diarra : Le jeu de yo-yo du WAC

Souleymane Diarra (Mali) Vs Ghana Mondial U20 2015
Meilleur joueur de la saison 2013-2014 de la Ligue 1 malienne et international junior, Souleymane Diarra (20 ans), a rejoint cette saison le Wydad de Casablanca, en provenance de l’AS Réal de Bamako. Mais, le club marocain ne semble pas respecter les clauses du contrat avec le jeune joueur, qui souhaite désormais rejoindre son Mali natale.
Sur une vidéo publiée sur youtube, ces deux jours, on observe Souleymane Diarra, sous la contrainte de certains dirigeants, nié à bloc ses propres allégations, en ce qui concerne les arriérés de salaires et de vouer son amour au maillot du Wydad de Casablanca (D1 marocaine). Mais, ce n’était que de la comédie, montée de toutes pièces. Cette vidéo avait pour but d’étouffer la pression médiatique dans le Royaume chérifien, par les dirigeants du club du Wydad. Selon une source proche du club, Souleymane Diarra, aurait été séquestré par le président du club, qui lui aurait poussé à tenir de tel langage erroné, dépourvu de toute vérité…
Souleymane Diarra déprimé
Depuis son arrivée dans le club de la capitale marocaine, Souleymane Diarra, n’aurait encore touché que 6 000 euros (3 935 742 FCFA), sur les 24 000 euros (15 742 968 FCFA), que le Wydad lui doit encore. Frustré de n’avoir pas pu entrer dans ses fonds, le joueur était monté sur ces grands chevaux, bien avant le stage au Portugal. D’ailleurs, pour l’éviter de s’enfuir, le club lui a fait un titre de séjour à la va vite à la veille de leur de leur stage (fait le 22 juillet 2015, Ndlr), dans le but de l’amener avec le groupe au Portugal. Néanmoins, Souleymane Diarra avait tenté de prendre la tangente. Cependant, il a été dissuadé dans sa course par un des dirigeants de l’AS Réal, afin de retourner dans le groupe du WAC. D’après les infos, le Real devrait encaisser 20% sur le prochain transfert de Diarra Souleymane, s’il venait à quitter le Wydad.
Sans logement depuis son arrivé à Casablanca, Souleymane Diarra, est logé par un agent de joueurs du nom de Youssef Zaher. Pis, il n’a pas reçu la copie originale de son contrat de travail. La tablette du joueur a été même saisie par ses dirigeants, pour lui empêcher de communiquer avec le monde extérieur. À leur départ du Portugal, la Police de la frontière lisboète serait venue s’enquérir de l’état moral du joueur malien, mais empêché de faire correctement son travail par le reste du groupe. Comme quoi l’affaire semble plus sérieuse qu’on ne le pense. L’ambassade du Mali au Maroc devrait voir de si près le dossier, car Souleymane Diarra, est l’un des porte- flambeaux du sport malien. Maintenant, pour se débarrasser du jour, le WAC aurait décidé de le céder à Al Jazzera. Par contre, le joueur ne veut pas aller dans le golfe à son âge.
Dr Bouaré en voyage à Casa pour les 20% du Real
Aujourd’hui le joueur ne se sent plus en odeur de sainteté avec le WAC et espère rompre définitivement le contrat, qui le lie avec le club. Il aurait subi d’énorme pression de la part de ses dirigeants du Wydad, qui veulent l’empêcher par tous les moyens de partir. Mais, le joueur semble faire le nécessaire pour être libre comme de l’air. La FIFA ne devrait plus tarder à convoqué une réunion, pour échanger les points de vu des antagonistes et enquêter sur cette affaire.
Bréhima DIAKITÉ
Enregistrer un commentaire